Bursite sous acromiale et Ostéopathie

Ostéopathie et la bursite sous acromial

Pourquoi je ne peux plus lever mon bras ? votre Ostéopathe à Savigny-Sur-Orge vous apporte la réponse

Les bons gestes pour soulager une bursite sous acromiale

Bursite et l'Ostéopathie 

bursite et ostéopathie

Il existe différentes pathologies de l’épaule, dans la majeure partie des cas, celle-ci provoque une perte de mobilité au niveau de l’épaule.

Pathologies de l’épaule :

  • Arthrose de l’épaule
  • Luxation et instabilité de l’épaule
  • Rupture de la coiffe des rotateurs
  • Tendinite de l’épaule
  • Calcification
  • Conflit ou bursite sous acromial
  • Bursite sous deltoidienne (situé à côté de l’acromion)
  • Capsulite rétractile


L’évolution défavorable sans traitement de ces pathologies peut être à l’origine une capsulite rétractile ou épaule gelée. Une période d’immobilisation prolongée à la suite d’une chirurgie peut également entrainer une capsulite et celle-ci peut durer de 18 mois à 4 ans dans certains cas.

La bursite sous acromiale (bursite de l’épaule)

La douleur est présente du moignon de l’épaule, peut irradier jusqu’au coude, parfois la nuit, et si l’inflammation est très importante, jusqu’au pouce.

Celle-ci n’est pas une tendinite, il s’agit d’une inflammation de la bourse sous acromiale situé sous l’acromion (une partie de l’omoplate) et non des tendons.

Cette bourse en forme de coussin sert initialement au bon glissement et évite le contact violent entre l’os et les tendons de la coiffe des rotateurs.


Cette inflammation provoque des douleurs aigues ou chronique avec une limitation de mouvement.

Elle provoque un épaississement de la bourse, ce qui augmente la friction et entretient l’inflammation. Elle est souvent la résultante d’une aggravation de la tendinite.

Rétablir la mobilité de votre épaule permettra une diminution de la friction et une diminution de l'inflammation.

La prise en charge rapide est primordiale, le simple fait de ne plus pouvoir se servir aisément de votre bras au quotidien, vous compenserez les mouvements par le dos et les cervicales à l’origine d’autres pathologies en plus de l’épaule.

Steeven BOSSENNEC- Ostéopathe D.O

Les personnes à risques de développer cette pathologie, du fait de la répétitivité des mouvements où le bras se situe généralement au-dessus des épaules, nous y retrouvons les personnes travaillant dans le bâtiment, peintre, ...mais également en statique assise prolongée mais il est question d'une mauvaise ergonomie au travail


Les facteurs de risques :

  • Répétitions de gestes, port de charge lourdes
  • Travail avec les bras en l’air au-dessus des épaules 
  • Traumatismes directs ou douleur chronique à l’épaule
  • Age (essentiellement 45 à 70 ans)
  • Votre morphologie anatomique (forme de l’acromion), dans certains, le contact de l'acromion est trop agressif pour la bourse sous acromiale …

Le traitement :

  • L’ostéopathie : l’origine du problème est un déséquilibre mécanique par une restriction de mobilité, équilibrer l’épaule et le corps permettra de soulager la friction de la bourse en y redonnant de la mobilité, puis favorisera sa récupération et donc la douleur.
  • Médicamenteux : en faisant appel aux anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), efficace à court terme. Les infiltrations sont à envisager pour aider au traitement médical mécanique.
  • Chirurgical : l’acromioplastie vise à supprimer le conflit entre la bourse et l’acromion (os), et une rééducation post opératoire est indispensable.
  • La prévention : l’ergonomie sur le poste de travail ou au quotidien dois être revue, votre ostéopathe vous donnera ses conseils.